L'histoire de BIOVITIS

Créée en 1997 par Bertrand SUTRE, BIOVITIS conseille, forme et innove pour une agriculture durable depuis plus de vingt ans. En 1999, les premiers essais sur l'utilisation des écorces d'osier affichent prêt de 60% d'efficacité sur le mileiou de la vigne et la recette sera confiée pendant plus de dix ans aux viticulteurs bordelais pour réduire l'usage des pesticides.

En 2011, la "guerre de l'ortie" place ces solutions au centre des préoccupations réglementaires et en 2013 BIOVITIS rejoint l'ITAB pour constituer le dossier d'autorisation d'utilisation de cette substance de base, obtenu en juillet 2015. D'autres participations en partenariat avec l'ITAB suivront ensuite pour autoriser ou étendre l'usage des plantes en phytoprotection de la vigne et des céréales.

En 2010, à la demande de ses clients consients des enjeux environnementaux en cours, BIOVITIS met en place un vaste plan d'expérience selon les normes de BPE , destiné à mesurer l'efficacité d'une vingtaine de plantes sur la protection et la biostimulation de la vigne. De 2010 à 2015, l'accumulation des références techniques permettra d'apporter les connaissances nécessaires à la construction d'une gamme cohérente et performante.

En 2016, cette dynamique innovante a permis de développer des Préparations Naturelles Peu Préoccupantes alternatives aux pesticides pour la viticulture, l’arboriculture, les céréales, l’horticulture et le maraichage.

L’accueil enthousiaste des producteurs pour nos extraits végétaux et leur succès grandissant montrent à quel point l’évolution agricole est en marche.

Historique