Découvrez nos Engrais à Bordeaux en Gironde (33).

  • Cirène :

La base marine de cet engrais foliaire riche en calcium hautement assimilable lui procure des capacités de conservation des fruits étonnantes. Les maladies telles que monilioses, pourritures, etc sont ralenties dans leur développement, aussi bien sur le végétal qu’après cueillette.

  • Mascaret :

Le soufre est un élément majeur souvent négligé dans la composante du rendement et de la qualité des cultures. Issu de carrières et non d’origine volcanique, ce soufre naturel convient bien à l’agriculture biodynamique. Les ligno sulfonates qui constituent ses coformulants participent à la réduction des stress climatiques des végétaux et assurent une bonne adhésion au support.

  • Vivacuivre :

La bouillie bordelaise du Vivacuivre est additionnée de nombreux oligo-éléments qui interviennent dans les réactions enzymatiques du vivant. Ainsi, certains facteurs limitant du développement des cultures ou de la maturation des fruits sont levés, assurant une réduction de la teneur en azote libre dans les plantes et diminuant le potentiel de développement des parasites (Francis Chaboussou, « Les plantes malades des pesticides »).

  • Coquille d’œuf :

L’œuf de poule jouit d’une forme, d’une structure et d’une composition singulières. Riche en calcium et en oligo-éléments hautement assimilables, il remplit le même rôle que le calcium d’origine marine (épaississement des parois cellulaires pour empêcher la pénétration des champignons, cicatrisation derrière les blessures telles que la grêle, régulation osmotique pour lutter contre les stress hydriques), sans dégrader l’environnement maritime. Utilisable uniquement en poudrages.

Appliquée préventivement en période de forte chaleur, la coquille d’oeuf réduit les risques d’échaudage des fruits ce qui en fait un excellent compagnon des poudrages au soufre

  • Basalte :

La plupart des sols cultivés sont issus de défriches de forêts et ont été érodés, lessivés, exploités pendant des siècles, voire des millénaires. Certains éléments traces et oligo-éléments rares nécessaires à l’activation des cofacteurs des réactions enzymatiques du vivant ont disparu. Le basalte issu du refroidissement de laves volcaniques issues des profondeurs, régénère la surface de la terre en ces éléments rares utiles.
Riche en fer, il facilite la construction des liens entre argiles et humus, participant au Complexe Organo Minéral (Yves Hérody, méthode BRDA) pour restructurer les sols fatigués.
Nos essais montrent également une correction intéressante de la chlorose ferrique et des carences magnésiennes.
Le Basalte est un excellent « potentialisateur » des principes actifs contenus dans les extraits de plantes naturels dont il est parfaitement complémentaire.

  • Solsain :

Les extraits de Trichoderma Harzanium du Solsain sont actifs contre les champignons du sol : Armillaires, Rhizoctonia, Pythium, Sclerotinia, etc. Ils constituent des pertes considérables sur les cultures, notamment depuis l’interdiction des produits chimiques de désinfection des sols. Le Solsain apporte une efficacité remarquable y compris sur culture en place.

  Revenir aux produits

Engrais