Découvrez nos biostimulants sur le bassin d'Arcachon en Gironde (33).

Composés d’une infusion de diverses plantes inscrites à la liste A de la pharmacopée et autorisées par le décret d’avril 2016 du ministère de l’agriculture, nos biostimulants sont conformes au droit français.

  • Ortie :

Plus connue sous forme de purin, l’ortie infusée s’en distingue par une teneur en azote très inférieure qui ne génère pas de vigueur excessive. Ses propriétés anti fongiques sont régulièrement révélées dans nos essais sur les pourritures. Son action antichlorotique sur sols calcaires traduit sa forte concentration en fer pour une photosynthèse activée. Elle réduit ainsi la coulure physiologique des fruits et participe à la protéosynthèse. C’est donc un excellent stimulant des végétaux, sans excès.

  • Arguin :

L’Arguin est le fruit d’une longue réflexion interne et de nombreux tests au champ. Il apporte une réduction de la coulure physiologique et climatique, ainsi que la stimulation des défenses naturelles des plantes pour lutter contre de nombreuses maladies. Son effet biostimulant se caractérise également par la régularité conférée au débourrement et à la pousse des végétaux, sans excès, avec une réduction des stress climatiques. Il bénéficie d’un effet insectifuge.

  •  Pyla :

Deuxième biostimulant complexe de la gamme, le Pyla améliore la couleur (anthocyanes, flavones) et la qualité gustative des fruits (sucres, arômes, polyphénols …), tout en stimulant les défenses naturelles des plantes contre les maladies telles que : mildiou, oïdium, botrytis, monilioses, tavelure, rouilles, bactérioses, etc.
Il améliore la précocité pendant la maturation et favorise l’expression aromatique.

  • Bernet :

Premier biostimulant contre l’échaudage des fruits, le Bernet tire son efficacité de trois effets physiologiques majeurs spécifiques des extraits végétaux sélectionnés:

  • La stimulation de la croissance racinaire qui permet une meilleure utilisation de l’eau du sol,
  • L’optimisation de la régulation stomatique qui évite les pertes inutiles en eau,
  • La synthèse de protéines « heat shot » qui protègent le végétal contre les températures extrêmes.

Son efficacité atteint 65% contre les « coups de chaleur » et autres formes d’échaudages des fruits. C’est la première solution naturelle efficace contre ce phénomène majeur qui touche de plus en plus de régions et de cultures démunies face au réchauffement climatique.

  • Altercerealis :

La réduction des produits phytosanitaires en céréales est devenue incontournable tant les consommateurs deviennent exigeants sur les produits qu’ils consomment quotidiennement.

La lutte biologique contre les ennemis des cultures céréalières est délicate, improbable, et souvent source de perte importante de rendements, en sus des risques de développement de mycotoxines cancérigènes indésirables. ALTERCEREALIS a été formulé pour apporter une protection fongique sur les principales maladies des céréales en stimulant les plantes ou en renforçant leurs parois cellulaires pour mieux résister aux agresseurs.
Son rôle osmorégulant réduit les risques d’échaudage des grains, et participe à l’obtention du rendement.

Des essais indépendants démontrent significativement l’intérêt d’Altercéréalis dans l’augmentation du rendement (+7%) et du taux de protéines (+15%) sur blé.

  • Alterfructus :

La production arboricole est soumise à de nombreuses attaques parasitaires que ce soit en conventionnel ou bien en BIO et nécessitent beaucoup d'interventions. ALTERFRUCTUS, concentré d'extraits végétaux naturel, apporte un supplément d'efficacité aux méthodes de lutte contre les maladies, améliore leur sélectivité pour des fruits plus nets, favorise la nouaison et la maturation tout en réduisant la sensibilité aux stress climatiques.

Vous pouvez ainsi, selon la sensibilité de vos variétés, augmenter l'efficacité de votre lutte (tavelure, monilioses, odïum, rouilles, alternarioses, etc) ou diminuer l'usage de pesticides. Un essai réalisé par un service technique indépendant atteste des bons résultats d'Alterfructus.

  • VIVITERRE 

Les sols viticoles et arboricoles sont souvent endommagés par des années de monoculture. Présence de cuivre, de désherbants et de nombreux autres polluants chimiques, compactage par le passage répété des engins, travaux du sol limités voir absents, manque d’humus stable, sont autant de facteurs dégradants de la structure des sols et de leur fertilité.L’activité biologique y est ainsi souvent inhibée et les produits du marché qui permettraient de la relancer s’avèrent tous inefficaces.

Forte de dix années de recherche en agronomie et en phytothérapie, BIOVITIS a imaginé une substance naturelle à usage biostimulant composée de plantes fermentées : le VIVITERRE.

Riche en humus stable et en microorganismes stimulant l’activité microbienne du sol, VIVITERRE permet de relancer la dynamique de minéralisation pour nourrir les cultures et de régénérer la structure des sols, facteur essentiel de la fertilité.

L’apport d’acides humiques à fort potentiel de liaisons permet en effet de créer directement des liens avec le fer et les argiles pour former des agrégats qui favorisent la percolation de l’eau et l’aération du système racinaire, autorisant un métabolisme aérobie propice à a croissance, la fécondation et la stimulation des défenses naturelles des plantes.

La présence d’extraits végétaux naturels confère au VIVITERRE des qualités stimulantes de la croissance racinaire et des systèmes de défense des cultures.

 

La fraction microbienne du VIVITERRE permet quant à elle de relancer l’activité biologique des sols indispensable à la minéralisation de la matière organique, à la formation d’humus stable, à la mobilisation des éléments minéraux par les plantes, et à l’alimentation hydrique.

En grandes cultures conduites en agrobiologie et souvent déficitaires d’azote, VIVITERRE permet de combler toute ou partie des besoins de la plante en dynamisant la minéralisation d’une part, et en multipliant le maillage racinaire pour extraire davantage d’éléments minéraux du sol. L’implantation est également améliorée pour faciliter les hersages et réduire les pertes par arrachage.

 

Enfin, les résultats d’essais en culture démontrent l’intérêt agronomique du VIVITERRE, seul produit du marché à obtenir des résultats probants dans la biostimulation des cultures au sol

Revenir aux produits

Biostimulants